La reprise de l’entraînement

Après un long arrêt de l’entraînement, l’une des choses les plus difficiles à faire est de s’y remettre. Comme certains d’entre vous vont passer par là après les fêtes de fin d’année/le confinement, j’ai pensé que ce serait un bon sujet à aborder.

La plus grande erreur que font la plupart des gens lors de leur retour à la salle de sport est d’essayer de pousser leur corps au même niveau que lorsqu’ils faisaient régulièrement de l’exercice. Si pour certains la satisfaction est au rendez-vous, pour la grande majorité d’entre nous, la reprise s’avère souvent très difficile, voire décourageante.

Je suppose que la plupart d’entre vous se sont réveillés le lendemain matin de leur première séance avec l’impression de s’être fait écraser par un bus. L’idée de vous entraîner à nouveau semble impossible et vous pensez à toutes les excuses imaginables pour éviter de retouner à la salle de sport.

Ce qu’il faut retenir, c’est que même si vous ne vous êtes pas entraîné depuis un certain temps, vos capacités sont toujours là, et inchangées. La seule différence est que votre corps n’est plus habitué à être soumis à ce type d’entraînement.

Le corps humain est conçu pour se réparer lui-même, de sorte que tout le conditionnement que vous avez effectué dans le passé aura disparu. Vous continuerez à donner des coups de poing et de pied aussi forts qu’avant, ce qui explique pourquoi vos tibias peuvent être douloureux après l’entraînement ou pourquoi vos bras vous font mal chaque fois que vous frappez sur le sac.

Un physiothérapeute qui s’entraînait à la salle de sport m’a dit un jour que notre corps ne pouvait supporter qu’une augmentation de 5% de l’exercice avant que les blessures ne commencent à apparaître. Je ne suis pas sûr que ces pourcentages soient tout à fait exacts, mais je pense que c’est une bonne règle à suivre.

Votre corps est construit pour ce qu’il fait, donc si vous vous êtes reposé et n’avez rien fait pendant un certain temps, c’est ce qu’il a l’habitude de faire. Vous devez entraîner votre corps et lui faire comprendre qu’il peut à nouveau faire toutes ces choses. Ne vous inquiétez pas, c’est une machine étonnante qui peut s’adapter très rapidement, il faut simplement le faire correctement.

Mon conseil pour votre première semaine de reprise est d’espacer vos séances d’un ou deux jours. Vous devrez garder un rythme régulier, et veiller à ne pas vous sentir épuisé après votre première séance. N’hésitez pas à prendre des temps de repos. Après une semaine ou deux – soyez à l’écoute de votre corps ! – ajoutez une séance supplémentaire à votre programme d’entraînement chaque semaine. Ou bien, si d’autres occupations vous en empêchent, augmenter simplement le rythme de chaque séance au fil des semaiznes.

L’idée est donc d’augmenter progressivement soit le nombre de séances, soit l’intensité de celles-ci. Vous sentirez vite que vous êtes sur le chemin de la remise en forme ! La reprise progressive permet de rester motivé, et il ne faudra pas longtemps avant que vous ne retrouviez votre ancien niveau, voire que vous le surpassiez.

Vous souhaitez démarrer le changement et apprendre l’art du Muay-Thai ? Contactez moi maintenant !

8limbs

Qui êtes-vous ?
Consentement