Courbatures et musculation

Les courbatures fontl’objet de nombreuses discussions, mythes et erreurs.  Dans cet article nous allons apporter une vision claire de ce que sont les courbatures, de leur mode d’apparition et de leur traitement.

Mais que sont donc les courbatures ? Ce sont des douleurs musculaires résultant d’une inflammation provoquée par des micro-déchirures de fibres musculaires suite à un entraînement inhabituel. Il s’agit en fait de la phase de reconstruction des fibres musculaires par l’organisme pour compenser ces traumatismes. A noter que selon le type d’entraînement, les courbatures seront plus ou moins importantes, si vous faites de la musculation en mettant l’accent sur la phase excentrique de vos exercices, vous ressentirez beaucoup plus de courbatures le lendemain…

Aurais-je donc des courbatures après chacun de mes entraînements ?

Les courbatures apparaissent dès qu’un muscle est sollicité de façon inhabituelle. Cela signifie que si vous avez été inactifs durant toute une période, le fait de solliciter vos muscles est malheureusement devenu quelque chose d’inhabituel ! Il est donc très probable qu’aux premières sessions d’entraînement vous ayez des courbatures les jours suivants !  Cependant n’ayez crainte, au fur et à mesuredu temps votre corps, vos muscles, vont s’adapter à cet entraînement  et les courbatures disparaîtront ! Contrairement aux idées reçues, un muscle courbaturé n’est pas synonyme d’un entraînement de qualité mais juste d’un stress inhabituel. Selon les personnes, les courbatures peuvent arriver rapidement ou au-delà de 48 heures. Celles-ci peuvent durer d’une journée à dans certains cas jusqu’à 3 ou 4 jours !

Toutes les courbatures sont-elles pareilles ? Non ! Et il est important de différencier deux types de courbatures :

  • Les premières sont les courbatures situées au centre du muscle, nous pouvons les définir comme des « bonnes » courbatures car ce ne sont que des micro-lésions du tissus musculaire. Celles-ci se régénéreront dans les jours suivants avec du repos.
  • À l’inverse, les courbatures situées à l’extérieur du muscle, au niveau des insertions tendineuses, sont de « mauvaises » courbatures. Si vous avez ce genre de courbatures, cela signifie que vos articulations ont été sollicitées de façon trop importante. Cela se produit souvent avec des mouvements mal adaptés ou mal effectués ( exemple : lors d’un biceps Curl avec une charge trop lourde et une amplitude trop importante). Si vous ressentez des courbatures dans l’extrémité inférieur de votre biceps, cela signifie que vos tendons ne supportent pas l’exercice tel que vous le faites. Dans ce cas, je ne peux que vous conseiller de changer votre façon de faire où vous risquez la blessure sur le long terme.

Mais que faire pour réduire les courbatures ?A l’heure actuelle peu d’informations et d’études concrètes permettent de valider une idée plus qu’une autre pour le traitement des courbatures. Le seul vrai moyen efficace pour traiter un muscle courbaturé est premièrement le repos. Une autre alternative consiste à faire affluer le sang dans ses muscles et de le faire circuler dans la zone blessée par un bon massage ou un entraînement de type léger. J’insiste sur l’importance d’entrainement  » léger « , l’objectif ici est uniquement de faire circuler le sang dans le muscle pour combattre l’inflammation.Dernier point, si au contraire vous sollicitez de façon intensive un muscle déjà courbaturé, votre récupération musculaire en sera rendu beaucoup plus difficile, vous n’aurez que peu de gain et vous risquez la blessure. Pour ceux qui désirent accélérer la récupération il est toujours possible de prendre des suppléments et compléments comme les BCAA et la taurine qui peuvent vous aider dans cet objectif.

Si toi aussi, tu désires d’entraîner de façon optimale pour atteindre tes objectifs alors contacte-moi via ce formulaire.

8limbs

Qui êtes-vous ?
Consentement