10 conseils pour les débutants en Muay-Thaï

Dans cet article je vais vous donner 10 conseils que devrait suivre tout jeune Nak May (apprentis) qui se lance dans le Muay-Thai. Pour ceux qui en veulent plus n’ouvliez pas de me contacter sur le site 8limbs.

Cette photo à été prise il y a 6 ans, à la fin de mon premier voyage en Thaïlande. C’est là que j’ai commencé à découvrir le Muay-Thaï, l’art de la boxe-thaïlandaise ! Je me rappelle au tout début, j’étais anxieux avant mes entraînements, face aux coachs, aux autres pratiquants, le bruit de coups, la chaleur , la sueur et la douleur, tout cela n’aidait pas à se sentir à l’aise. Aujourd’hui dans les cours que je donne, je fais attention à ces détails, j’encadre directement et de façon professionnelle les débutants. C’est une étape importante, celle qui fera qu’ils continueront ou arrêteront…Après plusieurs années de pratique et de coaching, je peux aujourd’hui avec du recul vous donner plusieurs conseils qui pourront tous vous aider à améliorer vos débuts dans le monde du Muay-Thaï !  

1) Vous n’avez pas besoin d’être au top de votre condition pour commencer le Muay-Thai.

La première erreur que j’ai faite et que pratiquement tout le monde fait, est de vouloir se remettre en forme avant de commencer la pratique du Muay-Thai. Je comprend cela, il est normal d’avoir envie d’être au mieux de sa forme pour commencer un nouveau sport mais ce n’est pour moi qu’une forme de procrastination. Le Muay-thai est un sport où la technique et le savoir sont prédominants, il y a tellement de coups, de protections, de prises, de facteurs à intégrer qu’il vous faudra du temps pour tout assimiler. Vos premiers entraînements devraient privilégier le développement de ces connaissances. Votre condition physique s’améliorera d’elle-même naturellement au fur des entraînements. Et si vous galérez trop au premier cours, diminuer la cadence, n’oubliez pas que vous êtes sur une démarche positive de changement et que rien ne sert de brûler les étapes.

 2) Préparez-vous à avoir difficile, au début.

Quelque soit votre condition physique, le muay-thai est un sport différent et il est difficile d’apprendre à utiliser son corps comme une arme. Les mouvements, l’entrainement et le conditionnement, tout sera différent de ce que vous avez déjà connus. Au lieu de vous sentir frustré de ne pas réussir à faire 3 min de pao comme un combattant professionnel, soyez fasciné et utiliser votre passion pour vous développer dans ce sport. Chacun évolue à son niveau, certains plus vite et d’autres moins, mais n’oubliez jamais que plus dur est la bataille, plus douce est la victoire ! 

3) Regarder des combats :

C’est le meilleur moyen de voir ce qui se fait de mieux et d’apprendre des grands champions. En regardant et en analysant des combats vous apprendrez beaucoup. Si vous ne savez pas où regarder des combats, demandez simplement à vos partenaires, coachs de vous donner le nom de leur combattant préféré et aller regarder leurs combats ! Ensuite, posez-vous des questions, quel est son style de combat ? Est-il bon ? Oui/non ? Pourquoi ? A-t-il un style de boxe proche du votre ? Oui/non ? Pourquoi ? Est-ce intéressant ? Puis-je faire pareil ? Etc … Vous avez compris le principe, regardez, analyser et évoluez 😉

 4) Pratiquer le Shadow Boxing :

Je sais que pour les débutants, le shadow boxing pose problème, ils ne savent pas quoi faire, ni comment faire et au final ils se sentent idiots…Cela est normal et est commun à tout le monde, c’est comme apprendre à danser. Au début personne ne se sent à l’aise mais après quelques heures votre pratique s’améliore ! Le shadow-boxing est un façon de s’entraîner très intéressante pour plusieurs raisons. Premièrement vous pouvez pratiquer votre shadow partout, sans matériel et sans partenaire. Si vous avez un grand miroir cela peut également vous aidez à corriger vos mouvements. Pour ceux qui n’ont pas de miroir, le shadow-boxing vous aidera à développer votre ‘ flow’, pratiquer vos frappes, travailler votre jeux de jambes, vos déplacements et à essayer différentes combinaisons.

 5) Commencez par les bases :

Comme dit précédemment, le muay-thai est un sport très compliqué, vous pouvez utiliser vos poings, vos coudes, vos genoux et vos pieds. Chacune de ces armes peut être combinée à une autre, en attaque, en défense etc … Il peut être tentant d’essayer d’apprendre un maximum pour avoir plus d’armes à son arsenal, pourtant comme débutant je vous conseille de vous focalisez sur les bases avant tout. Avez-vous de bonnes frappes ? Savez-vous faire un coup de pied traditionnel en Muay-Thai ? Votre garde est-elle correcte ? Voici des points que je vous invite à perfectionner avant tout !

 6) Pratiquez souvent, posez des question, soyez passionné. 

Vous vous souvenez à l’école, nous avions tous un élève dans la classe qui posait toujours des questions, même après les cours il restait pour poser des questions ! Voila l’attitude que vous devez avoir pour évoluer ! Si vous vous contentez de venir vous entraînez sans chercher à savoir plus, vous ne saurez toujours que ce que l’ont vous aura dit ! Soyez curieux, renseignez-vous, auprès de votre coach ou de par vous-même, soyez gourmant de savoir, votre boxe n’en sera que meilleure !

7) Vous aurez mal aux tibias, vous aurez des bosses et des bleus.

Il n’y a aucun moyen de contourner cela mais sachez cependant que vous avez autant de chance de vous blessez en pratiquant d’autres sports ! Combien de fois n’ai-je pas entendu quelqu’un ne pouvoir plus pratiquer de sport pendant des mois car il s’était blessé en faisant du foot, il est tombé en vélo, luxation de l’épaule au tennis etc… Si vous vous entraînez intelligemment, vous n’avez pas plus de risque de vous blesser en pratiquant le Muay-Thai. Les gens ont souvent cette vision erronée d’un sport où l’on va taper dans des barres de fer et se faire casser la gueule en sparring. C’est cette vision érronée qui est l’une des principales raisons pour laquelle il n’y a pas plus de gens qui essayent ce magnifique sport ! N’ayez pas peur, soyez brave et restez concentré sur vos objectifs ! 

8) Vous n’êtes pas obligés de faire des combats ou des sparings !

Chacun pratique un sport pour des raisons qui lui sont propres et personne ne peut les jugées. Certains veulent retrouver une meilleure condition physique, d’autres apprendre à se défendre, certaines personnes veulent faire des combats et d’autres encore veulent simplement essayer quelque chose de différent ! Nous pratiquons tous un sport pour des raisons qui nous sont propres et il ne faut pas se laisser influencer par l’avis des autres. Sachez que ce n’est pas parce que quelqu’un fait un combat qu’il est forcément un bon combattant ! Au cours de mes voyages en Thaïlande, j’ai vu de nombreuses personnes faire des combats pour des tas de raisons différentes. Ce qui compte c’est de faire ce que VOUS vous voulez ! 

9) Investissez dans des leçons privées  !

Les cours collectifs ou les sessions d’entraînements en groupe sont parfaits pour travailler votre conditionnement et améliorer votre condition physique. Cependant il faut être réaliste, pour la personne souhaitant améliorer concrètement sa boxe, ou apprendre à se défendre il faut quelqu’un présent pour vous l’enseigner ! C’est pourquoi pour une évolution rapide et de qualité, avec 8limbs je ne propose que des coachings individuels ou en petits groupes. Cela me permet d’avoir un encadrement de qualité pour chacun de mes élèves et de les voir évoluer rapidement ! 

10) N’oubliez pas de respirer ! 

Mon dernier conseil : expirez lors de vos frappes, cela vous aidera à avoir des coup plus explosifs. N’expirez pas tout l’air d’un coup. Lorsque vous lancez des combinaisons, vous expirez de petites quantités d’air à chaque frappe. Certains font des cris, d’autres disent  » chut « , chacun à sa technique, ce qui compte c’est d’expirer rapidement de l’air à chacune de vos frappes pour avoir des coups plus explosifs !

Toi aussi tu désires apprendre le Muay-Thai, n’hésites pas à me contacter via le formulaire ci-dessous.

8limbs

Qui êtes-vous ?
Consentement